Notre Conseil

Conseil de l'IPIC 2018-2019

  patricksmith.jpg Patrick Smith
Président

  email_icon.png   profile.png

Patrick Smith est un associé du cabinet Gowling WLG; il dirige actuellement le groupe sur la propriété intellectuelle du bureau de Calgary et est membre du groupe sur les sciences de la vie du cabinet. Patrick est un agent de brevets agréé au Canada qui s’est mérité plusieurs prix et distinctions au fil des ans.

En plus, Patrick a siégé au sein de plusieurs comités de l’IPIC, notamment le Comité de la Fondation, le Comité de politique commerciale en matière de  propriété intellectuelle et le Comité de litiges. Sur une base régulière, il rédige des articles et donne des conférences sur les principales questions de PI qui ont une incidence sur les entreprises canadiennes. Patrick a été professeur-adjoint de droit à l’Université d’Ottawa; il agit désormais à tire de mentor pour les étudiants, les collaborateurs et les associés juniors du cabinet.

  grantlynds.jpg Grant W. Lynds
Ancien président

  email_icon.png   linkedin_icon.png   profile.png

Grant Lynds est directeur du cabinet Marks & Clerk à Ottawa. Sa pratique couvre les litiges liés, entre autres, aux brevets et dessins industriels, droits de PI, oppositions des marques de commerce et concessions de brevets. Grant a travaillé pendant un certain nombre d’années chez Nortel à titre de conseiller interne sur la délivrance des licences de PI et les litiges afférents; il y a négocié des licences de brevet, en plus de gérer les litiges, l’arbitration et la médiation entre le Canada et les États-Unis. Grant préside le Comité des interventions de l’IPIC et il a déjà agi à titre de président du Comité de litiges de l’Institut et de membre du Conseil de 2010 à 2012. En plus d’être membre des barreaux de l’Ontario et de l’État de New York, Grant est agent de brevets agréé et agent de marques de commerce agréé au Canada, avocat spécialisé en brevets aux États-Unis et ingénieur professionnel enregistré en Alberta et en Ontario.

  alain.jpg Alain Leclerc
Vice-président

  email_icon.png   linkedin_icon.png   profile.png

Alain M. Leclerc est agent de brevets, agent de marques de commerce, avocat et associé co-directeur de Goudreau Gage Dubuc, cabinet auquel il s’est joint en 1992. Il supervise les opérations du secteur brevets et préside l’équipe spécialisée en chimie. En plus de gérer une importante pratique en poursuite de brevets au Canada et à l’étranger, ses compétences sont mises à contribution dans les domaines du litige, des revues transactionnelles diligentes et du développement de stratégies commerciales reliées aux brevets.

Il a été membre du Comité de révision de l’examen de compétence au titre d’agent de brevets de l’IPIC pendant plusieurs années et a présidé le comité de 2007 à 2011.

  stephanie.jpg Stephanie Chong
Secrétaire

  twitter_icon.png   linkedin_icon.png   profile.png

Stephanie Chong est agente de marque de commerce, avocate et associée au cabinet Hoffer Adler, S.E.N.C.R.L., s.r.l., de Toronto. La pratique de Stephanie est axée sur l’acquisition et le respect de marques de commerce ainsi que sur le suivi des demandes, y compris sur la prestation de conseils commerciaux
concernant la valorisation des marques de commerce du point de vue de la PI. Elle possède une vaste expérience en matière d’étude de disponibilité et d’enregistrement de marques de commerce et d’octroi de licences ainsi que dans la représentation de clients devant la Commission des oppositions des marques de commerce et la Cour fédérale.

Stephanie a siégé à plusieurs comités de l’IPIC, et elle a été présidente du Comité des forums et séminaires. Elle prend souvent la parole et a rédigé plusieurs articles sur un grand nombre de sujets liés à la PI, et elle agit régulièrement comme mentor d’étudiants et de jeunes avocats intéressés
par une profession de praticien dans le domaine de la PI.

  louispierre.jpg

Louis-Pierre Gravelle
Trésorier

  email_icon.png   linkedin_icon.png   profile.png

Louis-Pierre Gravelle est associé au cabinet ROBIC de Montréal. Il se spécialise dans la poursuite de demandes de brevets et le rédaction d'opinions en brevetabilité, validité, contrefaçon et liberté de fabrication dans les domaines de l'electricité, des télécommunications, de la mécanique et des technologies de l'information. Il est agent de brevets inscrit au Canada et aux États-Unis depuis 1998. En plus de la rédaction et la poursuite de demandes de brevets, Louis-Pierre Gravelle s'implique dans les vérifications diligentes, la gestion de portefeuilles de brevets et agit comme conseiller stratégique de propriété intellectuelle auprès de ses clients.

Louis-Pierre est membre des comités de l'IPIC de pratique en brevets et sur la réglementation professionnelle.

  nathaniel.jpg

Nathaniel Lipkus
Conseiller

  twitter_icon.png   linkedin_icon.png   profile.png

Nathaniel est agent de brevets et agent de marques de commerce, ainsi qu’avocat en propriété intellectuelle chez Osler, Hoskin & Harcourt à Toronto. Sa pratique couvre les questions juridiques litigieuses confrontant les industries les plus innovantes avec une attention particulière sur les questions de brevets et de réglementations qu’affrontent les entreprises pharmaceutiques et biotechnologiques. Outre son rôle de porte-parole, Nathaniel offre des conseils stratégiques sur la gestion de portefeuille et de risques en propriété intellectuelle, y compris dans le contexte d’opérations de PI. Il a aidé plusieurs entreprises dans une variété d’industries à haute intensité d’innovation à coordonner des stratégies en matière de propriété intellectuelle et de nature réglementaire et commerciale. Nathaniel a aussi de l’expérience considérable en conseil sur les matières de propriété intellectuelle liées au commerce international.

Nathaniel est membre de l’IPIC depuis 2007. Il était actif dans plusieurs comités de l’IPIC, incluant: le Comité de législation en matière de brevets, le Comité de litiges, le Comité de rédaction de la Revue canadienne de propriété intellectuelle. Il a présidé le Comité de politique commerciale en matière de propriété intellectuelle de 2013 à 2015 et préside actuellement le Comité des sciences de la vie.

  joanne.jpg

Joanne Nardi
Conseillère

  linkedin_icon.png 

Joanne est agente de marques de commerce et Gestionnaire de la propriété intellectuelle chez Molson Coors où elle gère le portefeuille mondial de la PI. Elle participe activement dans les comités de l’IPIC, a siégé le Comité d’internet, le Comité des praticiens d’entreprise, le Comité d’enjeux internationaux en marques de commerce, le Comité de pratique en marques de commerce et a présidé le Comité des forums et séminaires et le Comité du cours de formation d'agent de marques de commerce.

  jason.jpg

Jason Hynes
Conseiller

  email_icon.png   profile.png

Jason Hynes est associé au cabinet Bereskin & Parr SRL de la région de Waterloo. Les compétences de Jason en matière de brevets sont axées sur les innovations dans les domaines de la mécanique, des télécommunications et des logiciels. Jason démontre un vif intérêt pour le travail avec des entrepreneurs établis et en démarrage œuvrant dans le secteur de la haute technologie. Il donne également des conseils à ses clients en ce qui a trait aux marques de commerce, au droit d’auteur, au secret commercial ainsi qu’aux questions et aux différends liés à l’octroi de licences dans le domaine de la propriété intellectuelle. Jason est professeur auxiliaire à la faculté de droit de la Western University, où il donne un cours avancé sur la propriété intellectuelle. 

Jason est président du Comité de politique commerciale de l’IPIC. Il est également président du Kitchener Waterloo Intellectual Property Group (KWIPG). 
  paula.jpg Paula Clancy
Conseillère

  email_icon.png   profile.png

Paula compte plus de 23 années d’expérience à titre d’avocate spécialisée dans le droit des affaires/des sociétés et des marques de commerce. De 1994 à 2008, elle a travaillé au sein d’un des plus prestigieux cabinets canadiens, constamment reconnu comme le meilleur dans le domaine du droit de la propriété intellectuelle (PI). Elle a fondé le cabinet Clancy P.C. en 2008. Les clients de Paula considèrent son expérience du droit des sociétés et du droit de la PI comme un atout précieux. Paula parle couramment l’espagnol et le français. Son cabinet local regroupe une clientèle variée, allant de nouvelles entreprises jusqu’aux sociétés cotées en bourse. Paula a fait l’objet d’un article dans le périodique Distinctive Women Magazine et elle a remporté le prix d’entrepreneur de l’année (2017). 

Ancienne présidente du Comité d’enjeux internationaux en marques de commerce de l’IPIC, Paula siège au sein de deux comités de l’IPIC, notamment le Comité de pratique en marques de commerce et le Comité d’enjeux autochtones en matière de PI.


Les membres du Conseil (le conseil d’administration de l’IPIC) sont élus durant l’Assemblée générale annuelle (AGA). Neuf membres siègent au Conseil : le  président sortant, quatre administrateurs et quatre conseillers.

Chaque membre élu au Conseil est élu pour un mandat d’un an. Cependant, l’IPIC a adopté pour pratique, sous réserve de l’approbation des membres votants à l’AGA, d’assurer une certaine continuité en permettant aux conseillers de siéger au Conseil pendant deux ans et d’élire deux nouveaux membres chaque année.

Le Comité des mises en candidature peut inviter un ancien conseiller qui ne siège plus au Conseil depuis au moins un an à devenir le trésorier. Cette personne ainsi nommée au poste de trésorier s’engage pour une période de cinq ans : après avoir occupé le poste de trésorier, elle occupe successivement les postes de secrétaire, de vice-président et de président avant de devenir président sortant.

Le Comité des mises en candidature est formé du président, des deux derniers présidents sortants et d’un membre associé. Ce Comité évalue entre autres  les membres de l’IPIC ayant manifesté un intérêt à siéger au Conseil au moment de remplir leur formulaire de mise en candidature au Comité. Aussi, le Comité des mises en candidature tient compte de la participation volontaire de membres et de la nécessité d’assurer la représentativité du Conseil.